Regrouper 2 crédits immobiliers : astuces efficaces
regroupement crédit

Regrouper 2 crédits immobiliers : astuces efficaces

Regrouper deux crédits immobiliers en un seul est possible. Il suffit de demander ce type d’opération financière auprès d’un établissement autre que le premier. De ce privilège découlent deux avantages : la réduction des mensualités et l’octroi d’un taux plus avantageux. Quelles étapes suivre pour bénéficier du regroupement de 2 crédits immobiliers ?

Regroupement de 2 crédits immobiliers : procédure à suivre

Le regroupement est envisageable à partir du premier tiers de la durée des emprunts. Avant d’entamer la procédure, l’évaluation du capital restant doit être faite. Pour ce faire, il faut se reporter aux tableaux d’amortissement reçus avec les offres de prêts. Une opération rentable présente comme critères : prêt brut au minimum 50 000 € et nouveau taux inférieur d’au moins 1 % à celui des emprunts antérieurs.

Il est recommandé de faire une simulation en ligne avant d’opérer un regroupement de crédits immobiliers. Comme le stipule Assurément crédit, la situation de l’emprunteur et le montant des crédits à regrouper sont les seules informations requises durant ladite simulation. Une fois indiquée, une proposition de financement sera gratuitement établie.

Regroupement de deux crédits immo : moyens de recours

Dès que l’emprunteur trouve l’institution qui correspond à ses besoins concernant son regroupement de crédits, il peut entamer la procédure, par le moyen de l’internet, par téléphone ou même face à face auprès d’une agence bancaire.

Le recours au service d’un courtier peut aussi être efficace. Celui-ci pourra lui trouver les meilleures conditions de financement. Grâce à son savoir-faire, le courtier sera capable de dénicher le contrat de prêt qui convient aux besoins de l’emprunteur. Au cas où l’offre serait avantageuse, le courtier rassemble les pièces justificatives telles que la carte d’identité, le relevé de comptes bancaires, les justificatifs de ressources et de domicile, etc.

Les commentaires ...

Albizzi