Rachat de prêt-relais : condition et procédure
rachat-crédit

Rachat de prêt-relais : condition et procédure

Il existe cette possibilité d’intégrer un prêt-relais lorsque l’on rachète du crédit. Cette procédure est éventuellement importante dès lors qu’aucun preneur ne se soit accaparé du bien immobilier au terme suspensif convenu du prêt.

Mode d’emploi du prêt-relais

Rachat de prêt-relais : sauf cas particuliers, ce prêt-relais a une durée de prescription de 2 ans. En cas de vente du bien avant l’échéance de cette prescription, le débiteur est en devoir de rembourser sans délai le capital et les intérêts. Sans quoi, la banque est en droit d’apposer des poursuites.

La solution possible pour parvenir à solder son crédit est la vente à bas prix du logement par l’emprunteur ou exécuter un rachat de crédit en y incluant le prêt relais. Veuillez consulter Simulable.fr pour plus d’informations.

Opération nécessaire pour un rachat de crédit, prêt relais inclus

Cette ladite opération implique divers frais. Il s’agit notamment des indemnités de remboursement anticipé (IRA), des frais de dossier, des frais de garantie et d’assurance. De plus, vu que cela concerne le rachat d’un prêt-relais, il y a de forte chance à ce que le créancier ou la banque exige expressément l’hypothèque du bien immobilier en guise de garantie. Or, cela implique l’application de frais de mainlevée (élevée entre 0,3 et 0,5 % de la dette), exigé au terme des prestations pécuniaires.

Afin d’alléger les difficultés qui se présentent, la majorité des emprunteurs font appel aux professionnels dans le domaine, les courtiers.

Les commentaires ...

Albizzi